Déclaration d’arrivée de Beijaflore

William Mathelin – Moreaux, skipper de Beijaflore : « Avant de partir, j’avais dit que si on faisait troisième comme sur la première étape, ce serait top donc tout est bien, qui finit bien. Ça a été une super course encore, avec encore un gros rythme imprimé par des gros adversaires. Un duo comme celui d’AINA Enfance et Avenir ne fait aucune erreur et il faut réussir à suivre. Ce n’est pas évident tout le temps, et il ne faut vraiment rien lâcher pour tenir. Le parcours est super. On a eu un peu de réussite car à un moment, on avait tous un peu de retard et des zones sans vent nous ont permis de revenir. Ça a été super intéressant pour la Transat Jacques Vabre parce qu’on sait ce qui va ou non, et donc ce que l’on va pouvoir améliorer. Le fait d’avoir Marc à mes côtés m’a permis d’avoir un regard différent. J’ai encore plein de choses à apprendre et ça a été très intéressant. Le bateau est hyper sympa dans la brise. On en a bien profité et une deuxième place pour finir, c’est parfait. »

Marc Guillemot, co-skipper de Beijaflore : « C’était une belle étape. On n’a pas toujours été adroit dans les combinaisons de voilures, surtout la première nuit. On a mis un petit spi et on n’aurait pas dû mais comme on était tout seul, on avait l’impression que c’était bien. Autrement, je pense qu’on a navigué avec les atouts qu’on avait. Avec Will, on a plutôt bien fonctionné et c’est tant mieux parce qu’on se connait encore peu au final. C’était mon apprentissage du bateau pour la Transat Jacques Vabre. J’ai vu les choses qu’il fallait corriger au niveau des voiles et ça va être fait, en principe. La deuxième place au final, c’est très bien. Je ne m’attendais pas à ça, et c’est super pour une première. Je ne m’imaginais pas qu’il y avait suffisamment d’avance pour rester devant Eärendil mais c’est top. Les premiers ont superbement navigué. Bravo à eux. »

Please follow and like us: