Déclaration d’arrivée de Colombre XL

 

Charles-Louis Mourruau, skipper de Colombre XL : « Ça nous a permis de confirmer qu’on pouvait être dans le match et qu’on arrive à faire avancer le bateau. On a trouvé qu’on arrivait à prendre d’assez bonnes décisions par rapport au reste de la flotte et c’est d’ailleurs ce qui nous a permis de rester dedans. Ce n’est facile avec un vieux bateau parce que le droit à l’erreur n’existe pas. Pour nous, la moindre petite faute se paie au centuple et du coup, on doit vraiment être dessus. On a vraiment beaucoup travaillé. On a passé beaucoup de temps à discuter chaque décision. Celles qu’il fallait prendre vite, on l’a bien fait et celles qui laissaient plus de temps ont été bien réfléchies en amont. On a vraiment eu un très bon processus de décision. Ensuite, on a été assez bon sur les manœuvres. Elles se sont toutes bien passées et vite. C’est pas mal mais c’est sûr que sur trois jours de reaching, les nouveaux bateaux ont un sacré avantage. Au final, on est content. On forme une belle équipe et ça donne envie pour la Transat Jacques Vabre. »

Estelle Greck, co-skipper de Colombre XL : « On est content parce qu’on vient de passer trois jours au reaching et notre bateau n’est pas du tout fait pour ça. On est satisfait aussi d’avoir laissé Cré’actuel car c’était aussi un objectif de le laisser derrière. Je pense qu’on a fait des bons choix météo et notre binôme fonctionne bien. Du coup, on arrive à trouver les bons réglages du bateau et à faire les bons choix tactiques. On est content de notre course. On a fait l’aller et le retour au portant et au reaching. Pas de près. C’était assez improbable mais on a eu des belles conditions et ça a été très rapide. »

Please follow and like us: