Déclarations d’arrivée (3)

Martin Louchart et Frédéric Duchemin, skipper et co-skipper de Des voiles et Martin, 13e à Horta : « En fait, il nous a manqué le Mikado et le 421 mais à part ça, on s’est bien amusé ! (Rires) C’est clair que la fin de course a été un peu longue avec ce manque d’air. Peut-être qu’il aurait fallu qu’on négocie différemment les îles, mais quand on reviendra, on saura faire maintenant ! (Rires) Nos options ont toutefois été conditionnées par l’absence de gennaker. On a perdu notre voile lors de la première nuit. D’un coup, le bateau est parti au tas et d’un coup, on a entendu « pan ! ». Le lendemain, c’est notre spi qu’on a déchiré à son tour. Ça a été très handicapant car tous les routages que l’on faisait ensuite nous donnait la configuration A2 et gennaker. On a fait des choix pour essayer d’être dans la course malgré tout. C’était une première pour nous. On a eu le bateau une semaine avant de partir et seulement un entraînement dessus avant de partir. On est content d’avoir fini cette première étape et on a beaucoup appris. On sait davantage comment ça marche. On a fait une journée à 16-17 nœuds de moyenne, c’était super cool, et parfait pour apprendre le bateau et trouver les sensations à bord. Franchement, c’était top. On a rempli notre contrat qui était d’arriver propre à Horta et de nous qualifier pour la Transat Jacques Vabre. Et puis l’avantage quand on termine dernier, c’est qu’on ne peut que mieux faire ! (Rires) »

  RépondreTransférer
Please follow and like us: